Achat appartement à Châtillon : zoom sur les erreurs à ne pas commettre ?

Partager sur :

Lors de l’achat d’un appartement à Châtillon, assurez-vous de ne pas commettre d’erreurs, car vous investissez quand même beaucoup d’argent dans cette transaction. De quel genre d’erreurs parle-t-on ? En voici quelques-unes.

Je signe le compromis sans l’avoir lu en entier

C’est une erreur qui revient beaucoup trop souvent généralement parce que les acheteurs ne savent pas qu’un compromis de vente peut se composer de plus d’une centaine de pages. Pour la vente d’un appartement, il peut en comprendre 250 ce qui va demander plusieurs heures de lecture. Puisque vous n’aurez pas assez de temps pour une lecture complète le jour de la signature, demandez à avoir le projet de compromis quelques jours avant le rendez-vous chez le notaire. Ramenez-le chez vous et étudiez-le attentivement, si besoin, avec votre avocat.

J’ai fait une offre sans même savoir si je suis éligible à un crédit immobilier

Cette erreur engendre une perte de temps pour toutes les personnes concernées par la transaction (acheteur, vendeur, agent immobilier et notaire). Pour éviter cela, étudiez votre capacité d’emprunt avant de chercher le bien idéal. Contactez votre conseiller bancaire pour faire une simulation de prêt. Y êtes-vous éligible et quel montant la banque peut-elle vous accorder au vu de votre situation financière et professionnelle actuelle ? Notez que la simulation ne signifie pas que la banque a accepté de vous accorder le crédit. Elle vous indique seulement une possibilité de crédit. 

J’ai envoyé une offre après une seule visite du bien

Quand le fameux « coup de cœur » survient, on est tellement pressé de mettre la main sur le bien qu’on envoie directement une offre d’achat au vendeur sitôt la première visite terminée. On comprend que vous ne souhaitez pas perdre l’opportunité, mais tant de précipitation n’est pas nécessaire. Le mieux est de prendre une nuit de réflexion, de planifier d’autres visites à heures différentes pour le lendemain afin de voir si, sous d’autres atmosphères, le bien correspond toujours à vos attentes. N’oubliez pas de consulter attentivement les diagnostics immobiliers.